Portrait : Fiona Rivière – Elevage de Lugan

Ecossaise d’origine installée à Lacapelle Livron (Tarn-et-Garonne), Fiona Rivière élève depuis maintenant 2010 des chevaux et poneys – principalement des Welsh en pure race ou en croisement – avec son mari Patrick et son fils Loïc sous l’affixe de Lugan. Déjà habituée des podiums en show, Fiona a vu deux de ses produits monter sur les podiums du dernier Régional Toutes Races Midi-Pyrénées. Retour sur l’histoire d’une passion familiale :

Fiona

  • A l’annonce des résultats du Régional 2016, vous êtes une éleveuse comblée. Vos deux protégés, Delux et Ecossaise de Lugan, vous ont dignement représentée, parlez-nous d’eux. 

Delux s’est montré irréprochable ce jour-là, il a obtenu la meilleure moyenne dans tous les ateliers. C’est un fils de mon étalon Cadlanvalley Conquest et le premier poulain d’Amorillo. 

Delux M&A
Delux de Lugan (Wb) Champion Régional des hongres et femelles de 3 ans

Ecossaise a très bien fait elle aussi, elle avait un peu peur dans le rond mais c’est compréhensible puisque je ne fais pas beaucoup sauter mes 2 ans, je préfère à cet âge là qu’ils aient de bonnes notes au modèle et aux allures, et ne travaille réellement le saut qu’à 3 ans. J’avais acheté son père Dymock Michelin Star en Angleterre pour un ami d’ici et il m’a offert un saillie, c’est ainsi que fut conçue Ecossaise.  

DSC09592
Ecossaise de Lugan (Oc) 3e des femelles de 2 ans
  • Présenter ses produits en M&A n’est pas le choix de tout le monde, que trouvez -vous que ces concours apportent à vos poulains ? C’est important selon vous pour leur formation de les y amener ? 

Personnellement, je pense que c’est important pour un élevage de présenter ses poulains en concours M&A car c’est un moyen d’avoir un avis objectif sur la conformité de sa production avec le standard de leur race. Si de mon côté je mélange parfois les races c’est parce que je recherche quelque chose de spécial, le choix de l’étalon ne se réduit pas à utiliser le moins cher de la région ! Je réfléchis longuement à mes croisements, je prends en compte l’utilisation future du produit.  

Sortir les poulains en M&A leur donne de l’expérience qui leur servira pour débuter en sport par la suite : voyager, rester dans un box hors de la maison… Pour préparer mes jeunes poneys, je les amène en van rendre visite à des amis, je me balade chez eux pour leur apprendre à appréhender un environnement inconnu et je fais la même chose une fois débourrés, comme ça ils sont moins déboussolés sur leurs premiers concours. 

Delux show
L’étalon Wb Cadlanvalley Conquest en présentation ici à 3 ans
  • Attardons nous sur Delux. Ce jour-là il remporte sa classe, mais c’est en plus un poulain de votre étalon maison et il était présenté par votre fils… Triple émotion ? 

Je peux dire que j’étais vraiment très fière, oui. Loïc a vu naître Delux, et de suite il m’a dit : c’est Joey le cheval de guerre ! Ils ont vite été inséparables, Loïc partait jouer avec lui dès son retour de l’école. Ça a toujours été « son champion ». Donc à Pitray, quand il l’a présenté avec en plus la victoire en bonus, c’était juste magnifique. 

  • Votre fils justement, est un petit cavalier assidu qui concourt aussi bien en cso qu’en dressage. En 2015, il remporte notamment le Critérium de France P3B à 8 ans avec Cadlanvalley Buttercup. Comment vous aide-t-il au quotidien dans la gestion de votre élevage ? Comment partagez-vous votre passion commune ? 

Je suis ravie que Loïc partage ma passion pour les chevaux. Il est monté pour la première fois à 18 mois. On lui a acheté son premier poney, Moon, un shetland pour son deuxième anniversaire. Peu de temps après, il la montait tout seul et trottait enlevé comme un pro. Ça paraissait naturel. Il a fait son premier concours en CSO à 5 ans avec Oke Dene Maria, un new-forest. Puis il a commencé à monter Cadlanvalley Buttercup juste après son débourrage. Et l’histoire entre ces deux-là a été remarquable, ils ont beaucoup gagné ensemble.  

Loïc sort également en dressage (il est notamment Champion Régional dans cette discipline en P3 et P2 cette année) car il est très important d’avoir des bases solides sur le plat, même pour un cavalier d’obstacle. Ça lui servira pour dresser ses poneys et chevaux correctement. Les chevaux bien dressés trouvent facilement les solutions en concours, la bonne gestion de l’équilibre et de l’amplitude c’est très important. Loïc travaille toujours avec moi à la maison, mais également avec des professionnels en cours individuel. C’est un investissement financier et en temps important, mais il est passionné et doué donc pour nous il n’y a pas à hésiter. Il est vrai que nous prenons rarement des vacances mais l’objectif de Loïc est de monter en équipe de France, c’est une tâche ardue mais nous ferons tout pour l’aider à réaliser son rêve. 

Loïc a cependant une vie bien équilibrée, en plus de ses poneys, il est gardien dans l’équipe de foot, il joue de la guitare, fait du moto cross et il pêche.  

Conquest et Loïc
Loïc en selle sur l’étalon Cadlanvalley Conquest
  • Racontez-nous vos débuts, pourquoi et comment vous vous êtes lancée dans cette aventure familiale.  

Quand je suis arrivée en France, il y a maintenant 12 ans, je n’avais pas vraiment l’intention de commencer un élevage. Puis j’ai rencontré Patrick qui possédait alors une petite ferme. Il m’a acheté mon cheval My Great Sky (Ps) comme cadeau de Noël. J’ai toujours été une passionnée des chevaux et je rêvais de faire naître. Patrick lui n’avait jamais touché un cheval donc c’était quelque chose de tout nouveau mais ça ne l’a pas découragé. 

Sky et Fiona
Fiona et My Great Sky sur les pistes

La famille c’est très important et sans leur accord et leur soutien je ne pourrais pas continuer.  Notre élevage est un vrai travail d’amour, on prend beaucoup de plaisir à regarder en famille nos poneys naître et grandir. 

Les trois mots les plus importants pour nous sont Amour, Respect, Passion. Selon moi, si un élevage manque d’un des ces ingrédients, ça ne marchera pas. 

troupeau

  • La majorité de vos poulains sont issus d’une jument pur-sang, Gesyca ; parlez nous d’elle et de la façon dont elle est entrée dans votre vie. 

J’ai choisi Gesyca, car comme beaucoup de britanniques, j’aime le croisement du pur-sang anglais sur des poneys et chevaux de sport. Elle n’est pas trop grande et très athlétique, elle a l’œil vif, et elle a du caractère, qualité essentielle à mes yeux pour le sport. A la maison on l’appelle « le radar » car elle ne manque rien de ce qui se passe autour d’elle.  

Gesyca
Gesyca (Ps) pleine de Cadlanvalley Conquest

Elle est également très bien née. Son premier poulain pour moi fut Bilingue de Lugan, fils de Don Pierre, Aa. Il a gagné la classe des foals lors du concours des anglos de Gramat avec une moyenne de 8/10 avant de terminer 10e du Championnat de France de la race. Pas mal pour un premier poulain ! 

Bilingue
Bilingue de Lugan (Aa)

Le deuxième poulain s’appelle Charlemagne de Lugan, par Open Up Semilly lui-même par Diamant de Semilly. Il a 4 ans et n’a été débourré que cette année car tardif. Il a un équilibre superbe et un énorme coup de saut, je pense donc lui faire courir les jeunes chevaux à 5 ans pour ensuite soit le vendre soit le garder pour Loïc pour le circuit Children. 

Charlemagne BB
Charlemagne de Lugan (Sf)

Troisième poulain pour Gesyca, Datsmaboy de Lugan par Cadlanvalley Conquest. Un excellent poulain grand D vainqueur du Régional Toutes Races à 1 an puis 3e à 2 ans. Il n’a pas fait les 3 ans car je n’ai pas eu le temps de le débourrer. Il fera normalement les 4 ans CCJP avec Loïc. 

Datsmaboy
Datsmaboy de Lugan (Oc)

Le quatrième poulain fut Ecossaise de Lugan, dont on a déjà parlé. 

Ecossaise BB
Ecossaise de Lugan (Oc)

Dernière en date, Golden Girl de Lugan est une fille de Cadlanvalley Conquest. Palomino et très chic comme papa, je veux en faire cadeau à Marie Maurel pour tout ce qu’elle a fait pour Loïc et moi. 

Golden et Loïc
Golden Girl de Lugan (Oc)

Ravie par mes précédents croisements, Gesyca est donc cette année à nouveau pleine de Conquest. 

  • Gesyca a maintenant 17 ans, lui avez-vous préparé une relève ? Dites nous en plus. 

Je pense bien qu’une fois qu’elle prendra sa retraite moi aussi ! Et je me concentrerai sur Loïc et ses poneys ainsi que sur le travail des poulains qui resteront. Gesyca a 17 ans mais quand on la regarde on lui donnerait 7 ans, elle est très en forme et son dos est encore bien tendu. 

Pour 2017, j’ai également mis la gagnante en M&A Destiny de Lugan à la reproduction, elle est confirmée pleine de Cadifor Apache. J’ai gagné la saillie et j’ai été super contente car j’adore Apache et je crois que ça va faire un très bon croisement. 

Destiny1
Destiny de Lugan (Wb), Championne Régional Welsh 2015
  • Côté poney, votre élevage s’articule principalement autour du Welsh B, pourquoi ce choix ? 

Tout simplement parce que j’ai monté des welsh section A/B/D étant enfant et que j’ai toujours préféré le B. Très sportif, il a des allures de petit cheval, du chic et se montre très polyvalent. J’ai également monté les autres poneys natifs de Grande-Bretagne mais c’est vraiment le Welsh que j’adore. 

Misty WA
Misty (Wa), le début du coup de cœur de Fiona pour les Welsh
  • Conquest, votre petit étalon palomino, fut finaliste jeunes poneys en dressage à 4 ans puis en cso à 5 ans. Il évolue maintenant sous la selle de Loïc. Quelle est son histoire ? Comment et pourquoi l’avez choisi en tant que futur reproducteur ? 

J’ai eu beaucoup de chance de tomber sur Conquest lorsque je cherchais un étalon. J’adore son père Russetwood Elation, il a produit beaucoup de champions du Royal Welsh, y compris sous la selle. Sa mère, Elouise, est quant à elle l’une des meilleures poulinières de l’élevage Cadlanvalley. 

Il avait 2 ans lorsqu’Yvonne, sa naisseuse, l’a proposé à une amie qui cherchait à acheter un poulain. Je n’ai vu qu’une seule photo mais ça m’a suffi pour prendre mon téléphone et me renseigner. Yvonne m’a assuré qu’il ferait un très bon étalon, et avec ses 45 années d’expérience d’éleveuse Welsh c’est pour moi une vraie référence. Il faut parfois faire confiance aux gens, et Cadlanvalley représente à mes yeux le meilleur élevage Welsh B au monde. C’est ainsi que notre histoire a commencé. 

Conquest est un poney chic, très bien fait, avec beaucoup d’os. Excellent en M&A, il remporte en 2012 le titre de Champion de France Junior Welsh B. Coquin comme je les aime, il sait qu’il est beau. Ses poulains prouvent sa valeur en tant que père car ils se sont tous illustrés en M&A. 

Prometteur en dressage, Conquest travaille désormais avec Coralie Palas (dont la fille Charlotte a cette année réalisé la meilleure performance française aux Championnats d’Europe) et on espère le présenter en TDA dans cette discipline en 2017. 

Conquest jeune
Cadlanvalley Conquest (Wb) au modèle à 3 ans
  • Quelles sont pour vous les qualités du poney idéal ? 

En Angleterre, on dit que le plus important c’est qu’ils aient une jambe dans chaque coin !! Ça veut dire qu’ils doivent être bien droit et carré. Un bon poney se tient très bien et tout seul sans qu’on ait besoin de lui apprendre. Ce que je regarde en premier c’est sa conformation, le dos, les épaules, les jambes, l’équilibre, les tissus et l’œil. On peut comprendre beaucoup d’un animal par son œil. Moi je préfère les chevaux avec du sang et du caractère, car ils auront besoin de ces qualités en concours. 

Delux BB1


Made in Lugan

Gesyca (Ps) par Nombre Premier (Ps)

……….. Bilingue de Lugan (Aa) par Don Pierre (Aa)

……….. Charlemagne de Lugan (Sf) par Open Up de Semilly (Sf)

……….. Datsmaboy de Lugan (Oc) par Cadlanvalley Conquest (Wb)

……….. Ecossaise de Lugan (Oc) par Dymock Michelin Star (Wb)

……….. Golden Girl de Lugan (Oc) par Cadlanvalley Conquest (Wb)

……….. pleine de Cadlanvalley Conquest (Wb) par Russetwood Elation (Wb)

Hanmere Yasmina (Wb) par Lennards Monomram (Wb)

……….. Hanmere Amorillo (Wb) par Norbank Hoity Toity (Wb)

…………………. Delux de Lugan (Wb) par Cadlanvalley Conquest (Wb)

……….. Destiny de Lugan (Wb) par Cadlanvalley Conquest (Wb)

…………………. pleine de Cadifor Apache (Wd) par Abercippyn Jake (Wd)

Cadlanvalley Buttercup (Wb) par Boston Bonaparte (Wb)

……….. Caracole de Lugan (Wb) par Wian Uranus (Wb) – décédé à 15 jours


Album Photo

Bilingue BB
Bilingue de Lugan : Don Pierre x Gesyca
Destiny
Destiny de Lugan : Cadlanvalley Conquest x Hanmere Yasmina
Golden BB1
Golden Girl de Lugan : Cadlanvalley Conquest x Gesyca
Datsmaboy1
Datsmaboy de Lugan : Cadlanvalley Conquest x Gesyca
Charlemagne sport
Charlemagne de Lugan : Open Up de Semilly x Gesyca
Ecossaise M&A
Ecossaise de Lugan : Dymock Michelin Star x Gesyca
Caracole
Caracole de Lugan : Wian Uranus x Cadlanvalley Buttercup
delux-rtr-2016-model_orig
Delux de Lugan : Cadlanvalley Conquest x Hanmere Amorillo
Publicités

Présentation

Bienvenue sur le blog non officiel de l’Association des Poneys de Sport en Midi-Pyrénées !

logoASSOCIATION2011

Cette association a pour objet de regrouper les acteurs du poney de la région Midi-Pyrénées afin de :

– Développer et promouvoir l’élevage du poney dans la région

– Rassembler et informer les éleveurs, propriétaires, utilisateurs et amateurs de poneys

– Représenter les éleveurs de poneys auprès des services de l’état, des collectivités locales ou des organismes privés et défendre leurs intérêts

– Organiser des concours d’élevage, de sport et des manifestations de loisirs ou toute autre action favorable au développement et à la promotion du poney

– Faciliter la commercialisation des produits

Fondée en mars 2008, elle regroupe actuellement 75 adhérents et est présidée par M Jean-Louis Laurent, juge M&A et éleveur sous l’affixe Montvert.

Le présent blog se veut un complément du site officiel de l’Association, apportant un éclairage sur ses membres et ses résultats, un zoom sur un compétiteur ou un étalon, des études, des interviews ou tout simplement une petite anecdote que nous prendrons plaisir à vous raconter… Bonne visite !