Elevage : Présentation des étalons poneys à Livers Cazelles (81)

C’était la première édition ce dimanche 31 janvier de la Présentation des étalons poneys organisée par Team Top 82 au sein des installations de l’Elevage d’Envie. Dix-sept étalons ont répondu à l’invitation (1 absent de dernière minute) et se sont présentés en musique sous la selle ou en main au public venu braver le temps peu clément. Apéritif, auberge espagnole et tirage au sort des nombreuses saillies gratuites d’étalons présents ou non ont clôturé la manifestation. Petit tour d’horizon du plateau 2016 : 

Calix.jpg

  • Calix de Vuzit (Connemara né en 2012)

Joli bai, sport dans son modèle, avec du sang et de la réactivité, il est issu du performer à haut niveau Poetic Justice et d’Unastella de Vuzit, propre sœur du récent vice-champion de France des 6 ans Vaughann de Vuzit et issue d’une souche prolifique en sport. En 2015, Calix est champion du local des mâles de 3 ans à Nérac. Il fera la monte cette saison en main chez Astrid Mandille à l’Elevage de l’Hoste (47) et sera disponible en IAC partout en France. 

Bacchus.jpg

  • Bacchus de Orossen (Pottock né en 2011)

Poney B superbement tâché, harmonieux et avec de l’influx, il a prouvé pour sa première saison de concours ses aptitudes sportives en se qualifiant pour la finale du Sologn’ Pony avec un score quasi parfait de 8 sans faute en 9 tentatives, le tout sous la selle d’une enfant, et en décrochant dans la foulée un IPO 116. Gentil et pratique, il est agréé définitivement dans sa race. Il fera la monte cette saison en main chez Marie Charlotte Portier à l’Elevage del Montalba (82).

Berlioz

  • Berlioz de Gascogne (New Forest né en 2011)

Poney important dans son modèle à la tête expressive, il s’est montré très appliqué sous la selle et volontaire sur les barres. Il est né dans la région chez Lucile Chavane de Marnehoeve’s Everest et Silverlea Pure Magic, une fille du performer Weyland Red Pepper et mère notamment d’Ursuline Lagesse (IPD 141) et Titus Lagesse (IPO 126). Berlioz remporte en 2013 le titre de champion de France des mâles NF de 2 ans. Il fera la monte cette saison en main pour Alicia Rhein au Haras de Fleyres (31).

Conquest

  • Cadlanvalley Conquest (Welsh Pony né en 2009)

Chic poney taille C à la robe flatteuse, il trotte avec distinction et se présente sous la selle d’un tout jeune cavalier de 8 ans, qui le monte par ailleurs en concours. Sportivement, il s’est qualifié pour la finale dressage de Saumur à 4 ans et pour celle du Sologn’ Pony en CSO à 5 ans. Champion de France dans sa catégorie lors du National Welsh de 2012, ses premiers produits s’illustrent à leur tour en M&A. Il fera la monte cette saison en main chez Fiona Rivière à l’Elevage de Lugan (82).

Call Me

  • Call Me Angel Derlenn (Poney Français de Selle né en 2012)

Bel isabelle fait en père, il dégage force et souplesse en mouvement. Il remporte le local des mâles de 2 ans à Nérac en 2014. Son père, Usandro Tilia Derlenn, est un fils du fantastique Sandro Boy, vainqueur de la Coupe du Monde, tandis que sa mère, Un Ange Passe au Péna, est issue de l’association des sangs de Dexter Leam Pondi et d’une lignée maternelle ayant engendré plusieurs poneys européens. Il fera la monte cette saison en main chez Astrid Mandille à l’Elevage de l’Hoste (47)

Atomic

  • Atomic de la Bancalié (Welsh Part Bred né en 2010)

Très signé par son père, ce joli blondinet, né dans la région, montre de la force et une excellente classe de galop sous la selle. C’est un fils du SF Nils de Lojou, performer par le célébrissime Le Tôt de Semilly, et d’Ibisa des Pesquies, une ponette croisée arabe x welsh poney dont il fut le seul produit. Classé 3e des mâles de 3 ans lors du régional Midi-Pyrénées, il se qualifie l’année suivante pour la finale du Sologn’ Pony (mention « Très Bon »). Il fera la monte cette saison en main chez Emmanuelle Corbin à l’Elevage de la Bancalié (81).

Tijuana

  • Tijuana Kersidal (Poney Français de Selle né en 2007)

Charismatique alezan brûlé, il bouge avec puissance et souplesse, et montre des moyens évidents sur les barres.  Il évolue d’ailleurs en As Poney Elite après avoir été finaliste en 7 ans Future Elite et en As Poney 1 (IPO 133). Son propre frère, Quadarn Kersidal, est crédité d’un IPO 145. Côté pedigree, son père est le NF Willoway All Gold (IPO 133) et sa mère une fille de l’européen Linaro. Il fera la monte cette saison en IAC pour Dorothée Morel de l’Elevage de Bellecombe (09).

Volcan

  • Volcan d’Outre Mer (Connemara né en 2009)

Cet isabelle au cachet mâle et aux nombreux points de force ne peut renier sa filiation au grand performer européen Rasmus. Plutôt compact au modèle, il accuse néanmoins beaucoup de sang. Attentif et sûr de lui, il s’est montré très respectueux en main. Débuté en sport en 2015, il s’est qualifié pour la finale des 6 ans du Sologn’ Pony malgré son inexpérience. Il fera la monte cette saison en main chez Agathe Barbecot à l’Elevage de Villelongue (63)

Titouan

  • Titouan de l’Hullerie (Poney Français de Selle né en 2007)

Très élégant poney bai brun, chic en tête et sport dans le modèle, il saute avec force, respect, et un geste, notamment de derrière, des plus spectaculaires. Il est issu de l’allemand Lancer, performer en Grand Prix, et de Gaby de l’Hullerie, également mère de Volcane de l’Hullerie (IPO 124). Finaliste à 5 et 6 ans, Titouan gagne désormais en As Poney 2 et en Hunter Style 1. Il fera la monte cette saison en main chez Anne Loretz au Centre Equestre du Lillhippus (12) et sera disponible en IAC partout en France. 

Twinsor

  • Twinsor des Bertaines (Welsh Pony né en 2007)

Ravissant poney B à la robe dorée, il est doté d’un modèle compact et armé avec des allures toniques et une jolie petite tête. Il est né du petit Escley Thimble et de Felldownhead Sea Wif, également mère d’Aragorn des Bertaines (IPO 127) et de Saphira des Bertaines (IPO 156). Lui même a décroché en 2013 un IPO 131 après une 4e place dans le Championnat de France Poney 4B Espoir. Il fera la monte cette saison en main et en IAI chez Caroline Tétot à l’Elevage du Huit (12).

Apache

  • Cadifor Apache (Welsh Cob né en 2009)

Charismatique poney aux yeux vairons, plutôt léger et sport pour sa race, il a montré beaucoup de tonicité dans ses allures et de bons réflexes sur les barres. Formé sur le circuit classique de 4 à 6 ans, il s’est chaque année qualifié pour la finale du Sologn’ Pony avec beaucoup de régularité, décrochant une mention « Très Bon » à 4 ans, et remporte en 2015 le titre de champion régional des 6 ans. Il fera la monte cette saison en main chez Sébastien Féret à l’Elevage d’Envie (81).

Shamrock

  • Shamrock (Connemara né en 2006)

Poney taille C au caractère en or, il s’est présenté monté sur les barres par une enfant et sans mors, faisant preuve de franchise et d’une grande application. Son père, Vandale Daf, s’est illustré jusqu’en GP et a engendré de nombreux poneys indicés, tandis que sa mère est une fille de Play Boy du Blin. Il a débuté sa carrière en CCJP, obtenant une mention « Très Bon » à 4 ans, avant d’évoluer sur le circuit chevaux sur des épreuves jusqu’à 1m05. Il fera la monte cette saison en main chez Clémence Pravié à l’Elevage de Shamence (31).

Nanour

  • Nanour de l’Ilatte (Poney Français de Selle né en 2001)

Superbe poney noir, musculeux avec un beau travers, il dégage force et souplesse en mouvement. C’est un fils du performer Sable Noir Dousud, gagnant en B1 chevaux (1m35), et d’Une de Aout, mère notamment de l’européenne Koka d’Almy (IPO 163), propre sœur de Nanour. Lui même est crédité d’un IPO 164 après plusieurs saisons en GP et As Poney 1. Il fera la monte cette saison en main chez Christelle Rigal à l’Ecurie du Cacor (82) et sera disponible en IAC partout en France. 

Shakmal

  • JJ Shakmal (Pur Sang Arabe né en 1995)

Petit arabe taille poney au profil caractéristique de sa race, distingué, avec une tête des plus expressives, il bouge avec énergie et amplitude. Il a brillé sur les terrains de show internationaux européens depuis son arrivée d’Argentine, tout en se consacrant partiellement à la reproduction. Il est par ailleurs issu du croisement de deux lignées d’exception peu courantes de notre côté de l’Atlantique. Il fera la monte cette saison en main chez Sébastien Féret à l’Elevage d’Envie (81).

PM_L0927

  • Murphy Carmantran (Welsh Cob né en 2000)

Distingué poney à la robe de jais, il se déplace avec amplitude, rebond et équilibre. Né dans la région chez l’ancien président de l’association nationale de sa race, il s’est illustré en sport décrochant une médaille d’argent aux Championnats de France en D1P (As Poney 2). Il est issu d’Orient la Brée, très utilisé par l’élevage Carmantran, et de Cherry Bleu, propre sœur de la Championne d’Europe 2011 par équipe, Java Bleue la Brée (IPC 161). Il fera la monte cette saison en main chez Céline Bonal à l’Elevage des Chayottes (46).

Gorri

  • Gorri II (Pottock né en 1994)

Père de Bacchus, présenté un peu plus tôt, il affiche la même tête bien dessinée et expressive. Ayant sailli dans le berceau de la race en troupeau jusqu’à ses 15 ans, il n’a jamais été valorisé en sport. Sa fille Maya Beltxa est cependant indicée à 125 en CSO et son père a produit plusieurs bons compétiteurs à l’image de Jokari de Smagne (IPO 124), Hameka de la Rhune (IPO 139) et Espoir d’Izon (IPO 122 et IPC 133). Il fera la monte cette saison en main chez Marie Charlotte Portier à l’Elevage del Montalba (82).

Mac Geyver

  • Mac Geyver SL (Deutsches Reitpony né en 1992)

Brillant en mouvement, délié, élégant et dans le sang, le doyen de la présentation ne fait pas son âge. Ancien sauteur au plus haut niveau, il fut sélectionné pour les Championnats d’Europe et médaillé d’argent aux Championnats de France GP. Côté pedigree, son père Magnum, vedette outre-Rhin est à l’origine de plusieurs européens dans les trois disciplines, tandis que sa mère est une fille d’Aldan, à qui l’on doit entre autres l’étalon Aron SL. Il fera la monte cette saison en main chez Sébastien Féret à l’Elevage d’Envie (81).

TTOPcoul

Interrogée à ce sujet, l’équipe organisatrice se dit satisfaite du bon déroulement de la journée et de l’ambiance amicale qui y a régné, réfléchissant déjà aux améliorations à apporter pour la saison prochaine. 

« Cela fait déjà quelques années que les propriétaires d’étalons isolés manquaient d’un outil de communication pour présenter leur protégé au public, il nous est apparu important de combler ce manque. Chacun peut bien sûr se débrouiller de son côté mais proposer un seul lieu et une seule date pour voir évoluer près d’une vingtaine d’étalons nous a paru bien plus fédérateur pour les étalonniers et intéressant pour leurs clients qui peuvent ainsi avoir un panel plus large à explorer tout en minimisant les déplacements. » 

« Tout s’est très bien déroulé même si un peu de soleil aurait été le bienvenu. Le public fut relativement nombreux, on a décompté près d’une centaine de bulletins dans les urnes des étalons pour le tirage au sort des saillies gratuites. L’apéritif au cœur de l’allée des étalons aura facilité les échanges entre les étalonniers et leurs clients potentiels. »   

«  Nous avons essayé de proposer quelque chose de dynamique avec la projection sur grand écran des vidéos de chacun des étalons lors du repas et la réalisation d’un film souvenir de la manifestation présentant un extrait du passage de chacun des participants. Nous avons plein d’idées pour 2017 et nous réfléchissons à un éventuel changement de lieu pour rendre la manifestation plus centrale géographiquement. » 

Capture d’écran 2016-02-26 à 11.56.52.png

Publicités