Chiffres : analyse de l’évolution du circuit classique régional

Le circuit des CCJP régionaux a connu ses débuts en 2007. Après une belle évolution sur les deux premières années d’existence -la moyenne d’engagés par jour ayant plus que doublé entre 2007 et 2008- le taux de fréquentation sera en baisse jusqu’en 2011 inclus. 2012 puis 2013 confirment une tendance inverse à la hausse, sans pour autant afficher d’augmentation significative. Le véritable déclic se fera en 2014 avec un record confirmé en 2015 et un taux de fréquentation doublé pour se hisser dans la moyenne haute des régions françaises.

chiffres comparaison autres rég 2015

Classement des régions en fonction de la moyenne des engagés/jour en 2015

1. Pays de Loire (56,2)

2.Normandie (54,5)

3.Nord (36)

4.Bourgogne : (32,9)

5.Franche-Comté (32,7)

6.Picardie (32,3)

7.Bretagne (31,8)

8.Midi-Pyrénées (31,6)

9.Ile-de-France (30,4)

10.Provence (29)

11.Rhône-Alpes (27)

12.Limousin (26,8)

13.Poitou-Charentes (26,5)

14.Centre-Val de Loire (25,6)

15.Auvergne (19,3)

16.Aquitaine (18)

17.Champagne-Ardenne (11,7)

18.Languedoc-Roussillon (11,6)

19.Alsace (8,4)

20.Lorraine (6)

21.Côte d’Azur (0,3)

22.Corse (0)

La tête est tenue par les régions Pays de Loire et Normandie, ces dernières se détachant nettement des autres. Midi-Pyrénées n’a pas à rougir avec une 8e place au mano à mano avec 6 autres régions dont la moyenne de participation est aux alentours de 30 partants/jour. 

 

  • Comment expliquer cette évolution positive de notre circuit régional ?

Observons tout d’abord la tendance nationale de ces dernières années illustrée par les engagés du Sologn’ Pony. Après une rapide évolution de 2007 à 2012, la fréquentation oscille ces dernières années aux alentours des 450 couples inscrits. Sur cette période de stabilité globale, les chiffres régionaux ont pourtant explosé. La bonne santé du circuit à l’échelle nationale n’est donc pas la seule explication à ce regain d’énergie.

chiffres ccjp rég:nat

Pour comprendre, ils nous faut donc observer la dynamique régionale et faire le parallèle avec la professionnalisation du circuit et la multiplication des cavaliers valorisateurs. Parmi ces derniers, certains amènent en épreuves cycles classiques d’autres cavaliers sous leur tutelle qui viennent allonger les listings (noté entre parenthèses +X dans le tableau suivant)

Explications pour la lecture du tableau : Les cavaliers recensés sont les cavaliers pro ou semi-pro midi-pyrénéens ayant participé à une saison minimum sur le circuit régional et à deux concours minimum (en M-P) sur l’année prise en compte à partir de 2011. Les poneys auront été sorti minimum sur deux concours (en M-P) par un cavalier pour être comptabilisés. Si un poney a eu plusieurs cavaliers au cours de la saison, le cavalier le plus récurrent sera retenu. 

poneys:cavaliers

Nous venons de voir que la multiplication des cavaliers valorisateurs ainsi que la hausse du nombre de poneys présentés par un même cavalier ont permis au circuit des CCJP régionaux de prendre son envol et de se pérenniser. Les organisateurs, rassurés par un nombre de partants en hausse, jouent le jeu et les concours se maintiennent d’année en année, voire se multiplient, assurant un circuit de formation sérieux pour les poneys locaux (avec cette saison la première édition d’une finale régionale). 

  • Mais cette évolution de la quantité s’est-elle réalisée au détriment de la qualité ? 

Pour essayer de répondre à cette question, comparons les mentions ramenées par les cavaliers régionaux en 2011 -juste avant le début net de l’évolution- et en 2015. 

comparatif mentions

Outre un nombre de poneys finalistes en hausse logique vue la multiplication des partants, nous pouvons constater une proportion de mentions passant de 50% à plus de 65%. A noter que le faible nombre de participants à la finale en 2011 rend la moyenne de cette année peu fiable et certainement surévaluée, l’évolution constatée étant d’autant plus encourageante. 

  • Force est de constater que

– Le nombre de poneys engagés sur le circuit régional augmente et ce même si les chiffres des engagés global au Sologn’ Pony restent stables

– Le nombre de cavaliers valorisateurs augmente ainsi que le nombre de poneys pour un même cavalier (pro)

– Le nombre de poneys finalistes augmente ainsi que la proportion de mentions ramenées

Nous n’avons pas porté d’attention précise à ce facteur mais il semble que la majorité des poneys présentés par les cavaliers régionaux appartiennent également à des éleveurs locaux. Il y a fort à parier que la légitimité acquise par le circuit régional comme vitrine de vente et de valorisation a incité les éleveurs à lui faire confiance pour leurs protégés. 

Le succès engendre le succès dit-on, aussi sommes-nous pris dans un cercle vertueux, gageons que cela dure…

Publicités

Portrait : Jean Louis Laurent – Elevage Montvert

Pour notre toute première interview nous avons immédiatement pensé à Jean-Louis Laurent, président dynamique et co-fondateur de l’Association des Poneys de Sport en Midi-Pyrénées. Eleveur tarnais à la silhouette reconnaissable entre toutes, M Laurent fait naître depuis plus de 10 ans sous l’affixe Montvert mais pas seulement, il est également juge en M&A national ainsi que trésorier de l’ANPFS. Un homme multitâches ! Portrait : 

JL

  • Commençons par le commencement, comment se sont fait vos premiers pas d’éleveur de poneys de sport ?

Assez classiquement. J’étais propriétaire de chevaux et père de cavalières, piètre cavalier moi-même, et passionné de génétique. Il était naturel qu’en quittant Marseille (où les terres sont peu propices à l’élevage) pour m’installer dans le Tarn j’en vienne rapidement à élever … des poneys. Des poneys parce que moins exigeants que les chevaux, de sport parce que quoi d’autre d’intéressant ?

Présentation de Brittany Monvert (Co)
Présentation de Brittany Monvert (Co)
  • En tant qu’éleveur, quels sont vos meilleurs souvenirs ?

Les naissances successives sont quand même les meilleurs souvenirs des éleveurs … quand tout se passe bien.

Complicité en compagnie de Saphyre Montvert suitée de Caolila Montvert
Complicité en compagnie de Saphyre Montvert (Pfs) suitée de Caolila Montvert (Wk)
  • Et les pires ?

Mon meilleur poney (ndlr Uliam Montvert) se blesse, on croit sa carrière sportive achevée … Finalement, fausse alerte, il tourne actuellement en AS poney 1.

Uliam Montvert
Uliam Montvert (Co)
  • Un éleveur n’est rien sans ses souches, présentez-nous vos poulinières.

– Une souche landaise orientée sport qui m’a donné notamment la mère de Diwan Montvert, approuvé étalon Pfs à 2 ans … et de 3 autres très prometteurs dont Athénée Montvert, finaliste à 4 ans (TB) et 5 ans (Excellent).

Ci dessous : Jacinthe du Cassou (Land) à gauche et sa fille Saphyre Montvert (Pfs) à droite, à son tour mère d’Athénée, Bérug, Diwan et Caolila Montvert

jacinthe3 

– Une souche connemara (Fort Doolin x Forban de Ravary), d’où notamment Uliam Montvert et une poulinière, Brittany Montvert, championne régionale à 2 et 3 ans, 2ème des poulinières suitées au régional, pleine actuellement de Dein Prinz (Drpon) après avoir produit une femelle Pfs par le champion suprême Pfs Amgoon de Bernières.

Ci dessous : Justine de Bailly (Co) à gauche, mère d’Uliam, Votann, Affrica, et Brittany Monvert (Co) ici à droite, qui a pris le relais à l’élevage

justine Brittany

– J’ai aussi actuellement à l’élevage une petite mais excellente jument AA qui m’est prêtée. C’est une fille du perfomer Trésor du Renom sur une souche basse exceptionnelle (souche Pella) dont sont issus de très grands performers nationaux et internationaux. Elle est actuellement pleine de l’étalon New-forest Jasper pour produire en Pfs.

Taftas de Ligoure (Aa)
Taftas de Ligoure (Aa) pleine de Jasper

– Enfin, j’ai aussi cette année une trotteuse de taille poney (1m 46), très bien née chez les trotteurs (BTR +43) mais accidentée à 3 ans. Elle est pleine elle aussi de de Dein Prinz (Drpon) pour produire en Pfs.

Belle de Oliveira (Tf)
Belle de Oliveira (Tf) pleine de Dein Prinz
  • Cet été fut un peu particulier pour vous puisque votre protégé Diwan Montvert est devenu le premier poulain né et élevé en Midi-Pyrénées à être agréé étalon PFS, parlez-nous de lui.

C’est le seul mâle né chez moi que je n’ai pas castré. Il est toujours sorti du lot, dès son plus jeune âge. C’est un poney agréable, facile à vivre. Il a un cachet mâle rare à son âge, beaucoup de cadre et de force, trois excellentes allures et une vraie génétique de sauteur : c’est un fils de Ninio de Rox (par Quickstar) qui est un des meilleurs étalons Selle Français et son pedigree fait apparaitre un inbreeding sur Almé (via Galoubet chez son père et Jalisco chez sa mère) et sur la jument Stella (SFA par Nithard – AA), mère des internationaux Olisco et Quick Star, qui apparaissent tous les 2 dans son pedigree. Je pense qu’il sera à l’aise sur de grosses épreuves, car il a une force hors du commun et un super mental.

Diwan Montvert (Pfs) - étalon
Diwan Montvert (Pfs) – étalon
  • Lors du dernier Sologn’ Pony vous avez également officié comme juge lors du Championnat PFS et toutes races, votre œil averti a-t-il décelé quelques sujets à suivre ? Qu’avez-vous pensé des lots présentés ?

Chez les 3 ans, j’ai beaucoup aimé le champion : Champagne d’Ar Cus, qui me paraît être un excellent poney de sport avec en plus une vraie génétique et encore plus son dauphin, Cas d’Ecole du Luy, qui dispose d’un modèle exceptionnel avec un vrai coup de saut. Peut-être pas tout facile mais un futur crack très probablement.

Le lot des 3 ans Pfs était de qualité (et je pense que celui des 2 ans l’était aussi). C’est une constante maintenant, la qualité est systématiquement au rendez-vous au Sologn’pony. J’ai vu chez mes concurrents en 2 ans, l’excellent Daho du Paradis, champion des 2 ans et champion suprême, très beau poney, bon sauteur avec une génétique maternelle exceptionnelle.

Daho du Paradis - Champion des Mâles de 2 ans Pfs et Champion Suprême Mâle Pfs 2015 - étalon à suivre !
Daho du Paradis – Champion des Mâles de 2 ans Pfs et Champion Suprême Mâle Pfs 2015 – étalon à suivre !

J’ai été très agréablement surpris par la qualité des 3 ans toutes races. Les 2 tailles D (un connemara et un welsh cob) approuvés Pfs ce jour là méritent vraiment leur approbation, et j’ai adoré les petits welsh A qui ont aussi été approuvés. Ils ont sauté avec un cœur énorme.

juge
Remise des prix des mâles de 3 ans toutes races – Sologn’ Pony 2015
  • Ce n’était pas votre première expérience en tant que juge, comment cela a-t-il débuté ?

Je m’interdis de juger au régional Midi-Pyrénées. J’ai été invité à juger au National Pfs il y a 3 ans de cela par la Présidente de l’ANPFS. Je suis ensuite devenu membre du Conseil d’administration de l’ANPFS (trésorier) et c’est à ce titre que je juge actuellement au National.

Jury des 3 ans mâles Sologn' Pony 2014
Jury des 3 ans mâles – Sologn’ Pony 2014
  • Vous êtes Président et co-fondateur de l’Association des Poneys de Sport en Midi-Pyrénées, comment cette aventure a-t-elle commencé ?

A 5 personnes dans ma cuisine (sur les 5, 4 sont encore adhérents actifs), sur l’insistance de Frédéric Fisher qui était notre correspondant pour ce qui était encore « l’Institution » des Haras nationaux. Il trouvait dommage de ne pas avoir d’interlocuteur fiable, et il avait raison.

Le Président au micro lors du Régional Connemara du Sud 2015
Le Président au micro lors du Régional Connemara du Sud 2015
  • Avec un peu de recul maintenant, que pensez-vous que cette Association ait apporté ?

Incontestablement une progression de la qualité de la production en poney de sport (il suffit de se souvenir du premier régional que nous avons organisé : 30 poneys dont certains juste sortis du pré …) Actuellement ce sont près de 100 poneys, plusieurs champions de France … et le premier étalon Pfs né et élevé en Midi-Pyrénées. L’Association est maintenant respectée dans toute la France. Les juges nationaux considèrent que les poneys présentés sont tout à fait au niveau des grands concours régionaux. Par ailleurs, nous avons développé le circuit SHF, seul vrai circuit de valorisation.

JL Laurent et sa femme Michèle entourent Uliam Montvert (Co)
JL Laurent et sa femme Michèle entourent Uliam Montvert (Co)
  • Quel est votre sentiment sur l’élevage actuel en Midi-Pyrénées ?

En progrès constant, mais il ne faut rien lâcher. Les valorisatrices et leurs excellents résultats en finales SHF permettent aux éleveurs de rêver un peu, ce qui ne rend pas l’élevage rentable pour autant ! L’offre en étalons est assez complète, il y a je pense de quoi progresser encore. Il faut pour cela maintenir nos exigences et communiquer sans relâche sur nos résultats. Les éleveurs adhérents sont jeunes pour la plupart, je pense que la relève se fera naturellement … parce qu’il faudra bien un jour changer de Président !

  • Un commentaire autre ?

La messe est dite, allez en paix !

En attente du passage d'Athénée Montvert (Pfs)
En attente du passage d’Athénée Montvert (Pfs)

Made in Montvert

– Jacinthe du Cassou (Land) par Vainqueur Landais (Land)

……….. Ruby Monvert (Pfs) par Caryl de Beauchamp (Co)

……….. Saphyre Monvert (Pfs) par Najisco d’Haryns (Pfs)

……………………. Athénée Montvert (Pfs) par Rahan d’Hurl’vent (Pfs)

……………………. Berug Montvert (Pfs) par Royal Aronn du Vassal (Pfs)

……………………. Caolila Montvert (Wk) par Sheepcotes Lucky Step (Wd)

……………………. Diwan Montvert (Pfs) par Ninio de Rox (Sf)

– Justine de Bailly (Co) par Fort Doolin (Co)

……….. Uliam Monvert (Co) par Thunder du Blin (Co)

……….. Votann Monvert (Co) par Thunder du Blin (Co)

……….. Affrica Monvert (Co) par Thunder du Blin (Co)

……….. Brittany Monvert (Co) par Lehid Canal Prince (Co)

……………………. First Lady Montvert (Pfs) par Amgoon de Bernières (Pfs)

Servane de Loubio (Wd) par Trevallion Al Pacino (Wd) – saillie accidentelle en cours d’exploitation sportive

……….. Deissa Montvert (Oc) par Apach’ du Rouoc (Oncp)

Quindoa de Salles (Oc) par It’s Boy (Aa)

……….. Ulryo Montvert (Pfs) par Melyrio d’Haryns (Pfs)

Pyrénée du Figuier (Co) par Valmy de Coiselet (Co)

……….. Uloha Montvert (Co) par Eloi IV (Co)

Iris des Barthes (Land) par Quéribus du Lac (Land)

……….. Quartz Montvert (Land) par Baluchon Landais (Land)

Taftas de Ligoure (Aa) par Trésor du Renom (Ac)

……….. pleine de Jasper (Nf) par Young Winsome’s Adrian (Nf)

Belle de Oliveira (Tf) par Jade Bocain (Tf)

……….. pleine de Dein Prinz (Drpon) par Deinhard B (Drpon)


Album photo

Diwan Montvert : Ninio de Rox x Saphyre Montvert
Diwan Montvert : Ninio de Rox x Saphyre Montvert
brit1
Brittany Montvert : Lehid Canal Prince x Justine de Bailly
Uliam
Uliam Montvert : Thunder du Blin x Justine de Bailly
Votann
Votann Montvert : Thunder du Blin x Justine de Bailly
Ulryo
Ulryo Montvert : Najisco d’Haryns
First Lady
First Lady Montvert : Amgoon de Bernières x Brittany Montvert
Caolila
Caolila Montvert : Sheepcotes Lucky Step x Saphyre Montvert
Berug
Berug Montvert : Royal Aronn du Vassal x Saphyre Montvert
Athénée
Athénée Montvert : Rahan d’Hurl’vent x Saphyre Montvert
Affrica
Affrica Montvert : Thunder du Blin x Justine de Bailly

Sport : Sologn’ Pony 2015, un très bon cru !

L’édition 2015 du Sologn’ Pony fut sans conteste l’une des plus fructueuses pour Midi-Pyrénées avec un total de 15 mentions en SHF : 8 mentions « Elite », 4 mentions « Excellent », 3 mentions « Très Bon » ; 2 titres de Champion de France d’élevage et la première approbation PFS d’un étalon né et élevé en Midi-Pyrénées.

Affiche_SolognPony-211x300

Côté Sport

Finales Cycle Classique Jeunes Poneys (poney / cavalier / propriétaire / naisseur) : 

– 4 ans C : 

  • 3e, mention « Elite » : Baya de Bélesta / Julie Valade (31) / Lou Ezguerra (65) / Marion Pradera (31)

4C Baya

– 4 ans D : 

  • 8e, mention « Elite » : Belle Ile de l’Aumont / Emilie Doche (81) / Elevage le Courtal (81) / Elevage de l’Aumont
  • 22e, mention « Elite » : Banco d’Aspe / Julie Valade (31) / Jennifer Digard (65) / J-Jacques Garcet Lacoste (64)
  • Mention « Excellent » : Brecciolina Aluinn / Florence Fages (81) / Sophie Bloze / Sophie Bolze
  • Mention « Excellent » : Bianca Beauty / Marie Maurel (82) / Françoise Rossetti (82) / Françoise Rossetti (82)

4D Belle 4D Banco 4D Breccio 4D Bianca

– 5 ans C : 

  • 8e, mention « Très Bon » : Arkhan du Maly d’Elbe / Julie Valade (31) / Céline Bonal (46) / Elisa Montet (46)

5C Arkhan

– 5 ans D : 

  • 3e, mention « Elite » : Absolue le Courtal / Julie Valade (31) / Julie Valade (31) / Elevage le Courtal (81)
  • 18e, mention « Elite » : Alzano Loxie / Arnaud Chestitch (31) / Richard Chestitch (31) / Claudie Bremaud
  • 21e, mention « Elite » : Auki Doki de l’Ourcq / Julie Valade (31) / Romain Labarre / Romain Labarre
  • 29e, mention « Elite » : Aphrodite du Rieu / Marie Maurel (82) / Christiane Moïsé / Christiane Moïsé
  • 32e, mention « Elite » : Audace du Molay / Florence Fages (81) / Virginie Arias (12) / Jean Leboyer
  • Mention « Excellent » : Athénée Montvert / Julie Maumy (82) / Elevage Montvert (81) / Elevage Montvert (81)
  • Mention « Excellent » : Absinthe de la Sélune / Michaël de Sousa (81) / Ecurie de la Murassonne (81) / Elevage des Chouans
  • Mention « Très Bon » : Altus de Fougnard / Marie Maurel (82) / Gaël Delaplace / Ecurie de Fougnard
  • Mention « Très Bon » : Abeille de l’Hullerie / Justine Mougnot (12) / JL Lemperiere /JL Lemperiere

5D Absolue 5D Alzano 5D Auki 5D Aphro

5D Audace 5D Athénée 5D Absinthe 5D Altus

Par ailleurs cette année et pour la première fois, plusieurs représentants régionaux se sont hissés dans le Top 10 de la SHF déterminé en fonction des gains sur la saison 2015 à l’issue de la finale : 

  • 4 ans : Belle Ile de l’Aumont 5e
  • 5 ans : Absolue le Courtal 4e et Aphrodite du Rieu 7e
  • Cavaliers : J. Valade 5e

Côté Élevage

National Poney Français de Selle (poney / présentateur / propriétaire / naisseur) : 

– Foals Mâles : 

  • 1er : FBI des Roselys / Elevage de Twin / Virginie Arias (12) / Virginie Arias (12)
  • 5e : Falko le Courtal / Elevage le Courtal (81) / Elevage le Courtal (81) / Elevage le Courtal (81)

FBI Falko

– Mâles de 1 an : 

  • 1er : Email de Cazals / Haras de Cazals (82) / Haras de Cazals (82) / Haras de Cazals (82)

Email

– Mâles de 2 ans : 

  • 6e : Diwan Montvert / Haras de Cazals (82) / Elevage Montvert (81) / Elevage Montvert (81) *Approuvé Etalon*

Diwan

– Poulinières Suitées : 

  • 11e : Océane de l’Aumont / Elevage le Courtal (81) / Elevage le Courtal (81) / Elevage de l’Aumont

National toutes races (poney / présentateur / propriétaire) : 

– Mâles de 3 ans : 

  • 6e : Cita d’Aspe / Julie Maumy (82) / Jennifer Digard (65) / J-Jacques Garcet Lacoste (64)

Cita

Présentation

Bienvenue sur le blog non officiel de l’Association des Poneys de Sport en Midi-Pyrénées !

logoASSOCIATION2011

Cette association a pour objet de regrouper les acteurs du poney de la région Midi-Pyrénées afin de :

– Développer et promouvoir l’élevage du poney dans la région

– Rassembler et informer les éleveurs, propriétaires, utilisateurs et amateurs de poneys

– Représenter les éleveurs de poneys auprès des services de l’état, des collectivités locales ou des organismes privés et défendre leurs intérêts

– Organiser des concours d’élevage, de sport et des manifestations de loisirs ou toute autre action favorable au développement et à la promotion du poney

– Faciliter la commercialisation des produits

Fondée en mars 2008, elle regroupe actuellement 75 adhérents et est présidée par M Jean-Louis Laurent, juge M&A et éleveur sous l’affixe Montvert.

Le présent blog se veut un complément du site officiel de l’Association, apportant un éclairage sur ses membres et ses résultats, un zoom sur un compétiteur ou un étalon, des études, des interviews ou tout simplement une petite anecdote que nous prendrons plaisir à vous raconter… Bonne visite !